La photo de nu

Photo de nu : histoire et vision d’un photographe

Partagez cet article!
  •  
  •  
  •  
  •  

La photo de nu : un sujet de prédilection

Bien avant que la photo de nu existe, le corps humain était déjà l’un des principaux sujets d’inspiration des artistes.

D’ailleurs, ce genre existe depuis que la représentation du corps a vu le jour: c’est tout dire! .

Jadis, le nu masculin fut un courant artistique largement exploré, notamment dans l’Antiquité.

Aujourd’hui la tendance s’est nettement inversée, et ce sont désormais les femmes qui sont le plus représentées, tous supports artistiques confondus.

Le nu et la photo

La représentation du nu dans la photo, elle, est une pratique presque aussi ancienne que la technique photographique elle même.

En effet, les premières photos de nus académiques recensées datent de l’invention même de la photographie.

A mi chemin entre le document médical et les conventions académiques, le nu évoque la subtilité du rapport de la photographie dans l’art. 

Déjà prédominant dans le dessin, la sculpture ou la peinture, le nu a toujours a toujours occupé une très importante place dans l’histoire de  l’art.

L’invention de la photo permettait donc de franchir un nouveau cap et de repousser la limite des horizons connus jusque là. 

La photo de nu, ancien outil scientifique

La photo de nu servait d’abord « officiellement » a étudier les proportions du corps humain.

Les photographes, scientifiques et autres artistes avaient désormais de « réels » modèles à disposition, rendant ainsi les études plus fiables.

D’ailleurs, quelques décennies après l’invention de la photo, environ 40% de la production se destinait toujours à la recherche.  

Cependant, le nu était une source d’inspiration très prisée des artistes mais la censure obligeait à une certaine discrétion liée aux bonnes mœurs de l’époque.

Historiquement, il permettait d’étudier les courbes et reliefs du corps, la peau et sa complexité, et plus généralement l’harmonie globale des corps, sans faire état d’un critère standard de beauté.

Désormais, le nu artistique en photo est très souvent lié à l’érotisme, apportant ainsi une représentation plus souvent liée au désir qu’à ses origines.

Le nu tel que nous le connaissons d’un point de vue contemporain, s’est ensuite développé pour devenir une forme d’art à part entière, donnant naissance au nu artistique dans la photo. 

Longtemps, les seuls nus autorisés publiés illustraient les récits coloniaux, montrant des photos d’indigènes nus, vantant la prétendue supériorité de nos civilisations qui prévalait à l’époque.

La photo de nu et les sorties de piste

Officiellement il ne s’agissait donc pas de photo de nus, mais ces illustrations ont largement contribué à « l’éducation » visuelle » de jeunes hommes à une époque où les bonnes mœurs interdisaient ce genre de représentations.

Bien qu’extrêmement académique, il aura fallut attendre les années 1970 et l’ouverture des esprits pour que la photo de nu fasse son apparition dans les magazines et revues photo spécialisés.

De nos jours, de manière générale, la photo de nu est moins sujette à controverse, bien qu’il existe encore de nombreuses régions dans lesquelles le nu pose clairement problème, souvent pour des questions religieuses, parfois pour de simples raisons culturelles.

Pour illustrer ce dernier cas, prenons l’exemple du Japon: la photo de nu est tout à fait autorisée, mais en revanche ce sont les poils pubiens qui posent problème.

La photo de nu : un apprentissage qui nécessite un style et une originalité

Il est courant de dire que tout existe dans le nu, et notamment dans la photo de nu.

Il est donc capital de trouver un style propre qui garantira une certaine forme d’originalité à ses créations.

Pour cela, il faut savoir à la fois s’inspirer des plus grands artistes ou plus simplement d’images qui nous parlent, et d’être capable de les adapter, ou plus justement de s’en servir, pour nourrir sa propre créativité.

Il est à mon sens capital de savoir d’en détacher pour ne pas réaliser un copié collé, sauf s’il s’agit d’un travail de reproduction défini.

Composer une photo de nu doit se faire de manière totalement différente dans son approche que contempler une photo de nu dans un magazine ou sur un ordinateur.

Savoir composer une photo de nu

En regardant dans son viseur, le photographe compose avec un modèle vivant, et se sert inévitablement de sa relation avec lui/elle, des émotions qu’il ressent ou non à cet instant.

Il doit donc s’appliquer à savoir ce qu’il souhaite montrer.

En fonction de ce que l’on souhaite montrer, il faut donc être capable de se mettre dans la peau de la personne qui regardera cette photo de nu, que ce soit le modèle, soi ou un simple spectateur.

Il est important de se demander ce que l’on souhaite montrer pour que les images réalisées soient -ou non- imprégnées des émotions de l’instant.

En effet une fois réalisée et post traitée, le spectateur « comprendra » la photo par deux aspects majeurs:

  • ce qui a été montré (au sens de ce que la photo dégage)
  • son imaginaire (l’appropriation qu’il se fera du résultat, liée à Lui et à toutes les composantes qui l’ont construit). Son regard sera donc beaucoup plus critique.

La photo de nu : des intérêts divers

 Les principales motivations entre photographes et modèles peuvent diverger de manière assez large. 

Dans la photo de nu, le corps féminin est beaucoup plus montré que celui de l’homme, notamment dans nos époques contemporaines.

Il existe à cela plusieurs raisons. L’une d’entre elle reflète tout simplement le fait que beaucoup de photographes de nu sont des hommes, et qu’il aussi peut être plus facile de montrer dune femme de manière raffinée qu’un homme.

En effet, la photo « basique » (j’entends par là celle réalisée sans but artistique; ex: une photo de vacances) permet de figer un instants sans pour avoir de compétences artistiques particulières.

Cela s’inscrit à l’inverse du dessin ou de la peinture, catégories qui nécessitent de manière générale certains bases indispensables à la production.

On peut en effet prendre facilement une photo de nu de son épouse, mais il sera beaucoup plus compliqué de dessiner cette même scène, ou de la représenter en peinture.

Pour revenir à ces motivations, je dirais donc que la plus simple consiste à vouloir figer la beauté d’une scène, sans autre aspiration.

La photo de nu et la notion artistique

En revanche si on aborde la notion artistique de la photo de nu, et donc l’envie de montrer son travail qui l’accompagne souvent, la notion d’argent peut rapidement venir se greffer.

Généralement, quels que soient la manière et le style qui permettront d’aboutir à un résultat, la motivation du photographe et du modèle consiste à tout faire pour obtenir les meilleures images possibles.

Cependant, demandons-nous dans un premier ce qui peut motiver un modele photo et un photographe.

La photo de nu et l’argent

Quand un modele photo ou un photographe est souvent sollicité pour faire des photos de nus, que leurs books respectifs sont étoffés et que leur passion pour ce genre a largement été exploré, il peut sembler légitime voire tout à fait normal qu’ils aspirent à une rémunération (lisez cet article lié à la rémunération d’un modele photo).

Dès lors, la notion de résultat n’est plus la seule donnée dans le choix d’un projet.

Bien que la rencontre d’un modèle photo et d’un photographe tous deux doués puissent aboutir à un résultat somptueux, cela peut néanmoins refléter une injustice assez évidente: la « valeur » d’un modele sera souvent différente en fonction des standards de beauté.

Ainsi, la possibilité de s’offrir les services de tel modele photo ou de tel photographe oscillera entre ceux qui ont la capacité à de les payer et ceux qui n’ont pas cette possibilité.

Entre photographes et modèles professionnels, le rapport à l’argent est une réalité pour rémunérer le travail de chacun (puisque tout travail mérite salaire).

Concernant les amateurs (comprenez par là les personnes pour qui la photo de nu est une passion sans être du moindre revenu), cet aspect varie.

Beaucoup d’entre eux estiment (à juste titre ou pas, là n’est pas la question) que leur statut de passionné exclut toute forme de rémunération.

Il s’agit donc ici de collaboration entre un photographe qui offre les tirages et le modèle qui offre son temps de pose.

Ayez cependant toujours dans un coin de la tête que cet aspect peut être considéré comme une forme de travail dissimulé sous bien des aspects.

Trouver le modèle photo de nu ou le photographe de nu qui vous correspond

De nos jours, nous sommes envahis par l’image.

Certaines industries, comme la cosmétique, utilisent énormément l’image du corps humain -et notamment celui de la femme- pour vendre leurs produits et nous faire rêver.

Il suffit de parler avec un retoucheur spécialisé dans ce domaine pour se rendre compte que la plupart des créatures de rêve qui nous vantent les mérites de tel ou tel produit n’existent pas, et sont le fruit d’une harmonisation standard numérique utilisée à des fins marketing. 

Beaucoup de photographes « fantasment » sur ces femmes et rêvent de tels modèles pour leurs réalisations.

A l’inverse, peu de modèles résistent à ce « dictât » imposé par les industries, et je tire mon chapeau à celles et ceux qui restent ce qu’ils sont sans aspirer à autre chose.

De ces deux exemples, rien ne vous frappe?

Si l’un et l’autre sont attirés par le même visuel, cela sous entendra que c’est avant tout le modèle qui les fait fantasmer.

Mais à quelques exceptions près, qui connait le nom des photographes qui réalisent les clichés de ces campagnes? Personne, en tout cas dans le grand public.

Très souvent, je dirais que la recherche du modèle photo est plus noble, car ses envies vont avant tout relever d’un goût pour les œuvres qu’elle verra d’un photographe.

A l’inverse, très souvent, le choix d’un photographe se portera sur un modèle qui lui permettra d’optimiser ses créations.

Trop souvent à mon goût, et c’est aussi car cet art est -sous sa forme la plus simple- accessible à tout le monde, un photographe médiocre croira qu’un modèle lui permettra de palier à certains de ses manquements.

C’est une grosse erreur à mes yeux.

En général, c’est dans le quotidien qu’il faut trouver les sources d’inspirations.

Monsieur et Madame tout le monde sont les meilleurs sujets du monde si on est capable de les révéler, de les sublimer.

Et c’est la que la notion artistique de la photo de nu prend toute sa valeur!

Alors ou trouver un photographe de nu quand on est modele photo, et à l’inverse comment trouver un modele de nu-charme-érotique?

Je vous invite à lire les articles dédiés 😉


Partagez cet article!
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
, , , ,
Article précédent
Femme nue : les photos de femmes nues
Article suivant
Modele photo nue: comment trouver un modele de nu?

Articles liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fill out this field
Fill out this field
Veuillez saisir une adresse de messagerie valide.

Menu
Aenean libero neque. ut sem, odio leo id