Nurbex : Shooting photo nu artistique et urbex

Nurbex : Shooting photo nu artistique et urbex

Nurbex: shooting photo de nu à la sauce urbex

Nurbex-Nu artistique-ghislain posscat

Cette envie de découvrir des lieux abandonnés vient de mon enfance,et plus particulièrement d’une usine que je voyais chaque jour.

Je me rappelle de cette usine comme si c’était hier. Chaque jour je la contemplais au loin, du haut de ma fenêtre.

Si vous souhaitez savoir en détail ce qui m’a toujours plu dans les lieux abandonnés, je vous invite à cliquer ci-après pour découvrir un article dédié à l’urbex.

Vous pouvez aussi choisir de lire une interview pour un magazine suisse qui m’a officiellement nommé « inventeur du nu-rbex » 🙂

Ghislain Posscat et les shooting photo nurbex

Nurbex-Nu artistique-ghislain posscat

Nurbex … quel est ce terme barbare? 🙂

Selon wikipédia, « l’urbex est la contraction du terme « URBan EXploration » et désigne l’action de visiter des lieux construits par l’homme, abandonnés ou non, en général interdits d’accès ou tout du moins cachés ou difficiles d’accès. »

Je ne considère pas mon travail comme de l’urbex au sens propre du terme, et d’ailleurs je ne me définie pas comme un « urbexeur »!

En effet, désormais, je visite ces lieux avec une petite idée derrière la tête, celle d’y amener un modele photo pour ensuite y organiser un shooting photo urbex.

Mes créations sont avant tout un concept à part entière! Au mieux, si vous voulez vraiment nommer le lien entre les lieux abandonnés et le nu, appelons-le donc du nurbex !

Un jour, le terme nurbex m’a semblé être très approprié pour définir une grande partie de mon travail.

Je suis en effet spécialisé dans la photo erotique, et je shoot très souvent en urbex.

La contraction des deux termes donne donc le mot nurbex. En fait, il m’a surtout fait sourire, et je l’ai adoptée quand je me suis rendu compte qu’il existait déjà, et que certains en faisaient une utilisation très sérieuse! 

A mes yeux, ce terme est plutôt un clin d’oeil qu’une réelle dénomination, voire presque un pied de nez à ceux qui utilisent à outrance le terme urbex, dont certains croient qu’ils détiennent un réel pouvoir car eux connaissent la localisation du Graal.

Ce terme n’appartient à personne, à moins que quelqu’un dépose un jour la marque. Et encore, l’antériorité de son utilisation chez certains photographes fera voler en éclat ce dépôt de marque! 

Pourquoi le Nurbex?

nurbex- nu artistique-ghislain posscat

Depuis mon premier appareil photo, à l’âge 6 ans, la photo me passionne.
Dès mon premier amour , j’ai toujours été fasciné par la beauté féminine.
Depuis mon premier regard vers l’extérieur, à un âge où mes yeux dépassaient à peine de la fenêtre, les lieux abandonnés m’intriguent car ils faisaient parti de mon quotidien.
Un jour, une connexion s’est faite en moi! TILT!

Depuis que j’ai réunit ces 3 aspects essentiels de ma vie, mon chemin artistique est clair et limpide.

Trouver son style artistique

nurbex- nu artistique-ghislain posscat

Je débutais dans la photo de nu et me cherchais un style artistique, une identité. 

Cherchant l’inspiration, je voyais de nombreux photographes très créatifs, et d’autres franchement pathétiques, sans aucune créativité.

Aussi je voulais impérativement m’éloigner de cette 2nde catégorie. A défaut de créer un style à proprement parler, je voulais au moins tendre vers cela.

Mais trouver son style n’est pas aisé.

Il ne suffit pas de réfléchir, ou de mettre des idées les unes à la suites des autres.

Pourtant j’ai cherché, et encore cherché. Et puis un jour je me suis rendu compte que je connaissais un lieu abandonné perdu à côté de chez mes parents.

Mon 1er shooting nurbex

Nurbex-Nu artistique-ghislain posscat

J’y ai donc amené une amie, sans préparation, sans intention, sans rien si ce n’est un appareil photo.

Il faut bien l’avouer, ce shooting photo nurbex fut médiocre, mais deux points se dégageaient:

  • nous avions passé un très bon moment, qui nous avait procuré des frissons
  • j’étais passé par des chemins de mon enfance, et ce périple m’avait projeté dans mon passé

J’ai ensuite recommencé l’expérience, encore et encore. Malgré cela, rien ne se dessinait. Aussi j’ai mis longtemps à comprendre que ma recherche artistique était tout simplement ancrée en moi.

Quand mon travail artistique est devenu plus qualitatif,et que j’ai commencé à rencontrer un vif succès, j’ai enfin compris que mon identité artistique se trouvait tout simplement dans mon passé, mon éducation, dans ma vision du monde.

Si vous vous cherchez en tant que photographe, je vous invite à faire un long voyage introspectif pour vous trouver.

Se poser la question n’apporte aucune réponse.

En revanche, chercher ce sens au quotidien va forcément entraîner de événements qui vont tendre vers votre quête.

Cela fait quelques années que la photo de nu artistique constitue mon principal intérêt.

Je me défini d’ailleurs plus comme une personne ayant choisi la photo comme terrain d’expérimentation que comme un réel photographe. 

Disons comme un réalisateur d’images! Bien entendu je ne suis pas le seul à créer des histoires dans des lieux abandonnés.

… MAIS… je mets au défi la plupart d’avoir une histoire si proche avec ces endroits durant plus de 30 ans. Quiconque de créer dans un contexte où lieux abandonnés et enfance impactent ensemble la création, et parfois ne font qu’un.

Des histoires éphémères

Nurbex-Nu artistique-ghislain posscat

J’ai toujours gardé le goût de ces endroits qui, pour quelques heures, renaissent de leurs cendres et créent le décor d’une nouvelle histoire éphémère.

Désormais, ces instants sont teintés d’une touche sensuelle apportée par des modèles féminins.

J’aime redonner vie à ces lieux oubliés, abîmés par le temps, souvent conspués et dérangeants, mais toujours chargés d’une énergie unique.

Ils indiquent que des émotions y ont été vécues.

Très souvent, les murs ont imprimé des histoires, où chacun a laissé une tranche de sa vie, qui s’y est parfois arrêtée en un instant.

Comme si l’urgence avait fait évacuer l’endroit!

Bien que mes créations se fassent dans tout type de lieux, ces bâtiments étranges ont de loin ma préférence.

Si l’endroit dérange, s’il impressionne, voire s’il fait peur, c’est donc là que je veux aller.

C’est peut-être dû à mon goût pour une forme de provocation, et au fait que j’ai toujours été attiré par les contrastes, les oppositions, l’inverse de ce que véhicule la morale bien pensante.

L’ambiance chaotique de ces lieux, ce qu’ils dégagent et le ressenti de l’Homme à leur égard est l’opposition parfaite de ce que représente la gente féminine, à savoir la sensualité, la douceur, et surtout la vie.

Pourquoi du nurbex

Nurbex-Nu artistique-ghislain posscat

Pour répondre à l’opposition naturelle entre la vie et la mort.

Dans mon esprit, ce contraste répond à la dualité naturelle entre la vie – engendrée par la Femme – et la mort – inspirée par ces lieux abandonnés nus, désossés et mis à mal par le temps.

Pour que l’un et l’autre se confrontent à armes égales, les femmes que je photographie y sont donc nues.

C’est le décor et son atmosphère qui habillent la nudité de ces modèles, devenant partie intégrante de l’histoire éphémère racontée en photos.

Bien sûr il y a parfois des talons, ou quelques froufrous.

Mais l’essentiel est ailleurs.

En effet, mon évolution a tendance à abandonner la notion érotique au profit de la nudité pure, donc sans aucun codes sociaux.

Dans tout ce que j’ai entrepris, j’ai fait en sorte de respecter une valeur à laquelle je tiens beaucoup: « Plutôt que tenter de faire mieux, autant réussir à faire différemment!« 

Aussi j’ai toujours apporté mon histoire personnelle, donc unique, à mon travail.

Vous le savez désormais, les émotions dégagées dans mes créations sont souvent celles de mon enfance, qui fait partie intégrante de mon travail.

Pour conclure sur le nurbex

Faire un shooting photo, qu’il s’agisse de nurbex ou pas, ne relève pas de la simple prestation, bien au contraire. En effet, il s’agit avant tout d’un voyage, d’une réelle expérience à laquelle je vous invite.

Quoi de plus singulier qu’une femme nue dans un lieu sans vie ?

J’aime le parallèle entre ses courbes, le vide, le chaos et la vie.

Cette combinaison engendre une réflexion et des émotions, plaisantes ou dérangeantes.

La difficulté de ma recherche réside dans le fait que ces lieux doivent avoir une vraie histoire, une âme. C’est le cas d’hôpitaux abandonnés, piscines, anciens bastions de la Résistance, forts militaires, complexes industriels et agricoles, etc.

Je ne touche ni ne déplace jamais rien, et respecte ce que l’endroit me donne. Je souhaite simplement lui apporter, pendant quelques heures, une nouvelle histoire.

Quelque soit le lieu où se déroule la séance photo de nu artistique, ma touche restera la même et je vous garantie un résultat unique et intègre et vous invite à un « voyage en images » dans mon univers.

Informations pour faire un shooting photo nurbexdemande de devis pour faire un shooting photo nurbex

Découvrez moi en regardant ce reportage TV lié au nurbex et diffusé sur D17

Quelques photos nurbex
Nurbex-Nu artistique-ghislain posscat

Nurbex-Nu artistique-ghislain posscat
Nurbex-Nu artistique-ghislain posscat

Nurbex : shooting photo de nu artistique et de photo erotique en urbex dans des lieux abandonnés

Nurbex : shooting photo de nu artistique et de photo erotique en urbex dans des lieux abandonnés

Nurbex : shooting photo de nu artistique et de photo erotique en urbex dans des lieux abandonnés

Nurbex : shooting photo de nu artistique et de photo erotique en urbex dans des lieux abandonnés

Nurbex : shooting photo de nu artistique et de photo erotique en urbex dans des lieux abandonnés

Nurbex : shooting photo de nu artistique et de photo erotique en urbex dans des lieux abandonnés

Nurbex : shooting photo de nu artistique et de photo erotique en urbex dans des lieux abandonnés Nurbex : shooting photo de nu en urbex dans des lieux abandonnés

Nurbex : shooting photo de nu en urbex dans des lieux abandonnés

Contorsion et contorsionniste nue – Acrobate nue : Des-équilibres

Contorsion et contorsionniste nue – Acrobate nue : Des-équilibres

Acrobate nue, contorsion et équilibriste:

« Des-équilibre(s) : les acrobates nues »

Cette série intitulée « Des-équilibre(s) » axe ma composition autour de la contorsion et de l’équilibre, et plus généralement autour d’acrobates nues.

Elle  a réellement commencé un jour tragique: le vendredi 13 novembre 2015, jour des attentats de Paris.  

Il s’agissait à la base de réaliser un duo avec des contorsionnistes nues qui viendrait s’ajouter aux précédentes images déjà réalisées avec chacune d’entre elle dans des lieux abandonnées (cf images ci-dessous), sans but bien précis. (suite…)

Femmes nues avec des peluches : Errances enfantines – Nu artistique

Femmes nues avec des peluches : Errances enfantines – Nu artistique

Nu artistique: la série « Errances enfantines »

Ces femmes nues avec des peluches ou des poupées sont toujours mises en scène dans des lieux abandonnées.

Cette série photo de nu artistique m’est très chère car je l’ai inventée lorsque j’ai compris que ces lieux urbex faisaient totalement partie de ma plus tendre enfance. Alors que je me cherchais un style artistique personnel dans la photo de nu, je me suis rendu compte que mes principales envies d’expression visuelle étaient intimement liées à mon passé.

Aussi quand j’ai décidé de mettre en place ces shooting photo urbex, je souhaitais avant tout puiser au fond de moi pour lier ces souvenirs et des femmes nues avec des peluches, qui sont positionnées de manière mimétique avec leurs peluches, voire représentées devant un grand bâtiment qui les fait paraître minuscules. Leur nudité est une sorte de prolongement de l’innocence et de la vulnérabilité de l’enfant que j’étais, et du sentiment que j’éprouvais alors qu’à 6/8 ans et j’allais dans des maisons abandonnées situées dans un quartier résidentiel plein de verdure à Pontoise.

Femmes nues avec des peluches: des sentiments liés à l’enfance de chacun

Ces femmes nues avec des peluches est très douce à mes yeux. Pourtant, je sais qu’elle évoque des sentiments négatifs auprès de certains. En effet, pour en avoir plusieurs fois parlé, je me suis rendu que la représentation et la signification de la peluche influe sur chacun, en fonction de son enfance et des souvenirs qu’elles renvoient.  Cette peut déranger et je m’en suis rendu compte.

Malgré cela, « Errances enfantines » évoquera toujours en moi un sentiment de douceur, certainement car mon enfance fût baignée de douceur et de joie de vivre absolue.

« Errances enfantines » est une série qui, jusqu’ici, est sans fin. En effet, il m’arrive très régulièrement d’intégrer ce genre de compositions dans des shooting photo de nu artistique d’ordre « généraux » qui n’ont pas une thématique bien précise comme par exemple la danse nue (série « danse en terre inconnue »), l’équilibre et la contorsion nue ( (série « Des-équilibre(s) », des musiciennes nues (série « mad music », les musiciennes nues qui jouent du classiques et qui font danser leurs partitions), « les p’tites curieuses », ces femmes nues qui regardent derrière un mur, etc… Cliquez sur les images pour les agrandir.

nu artistique - photo de nu - photographe de nu - photos de femmes nues avec des peluches ou une poupée - femmes nue - photo erotique

nu artistique - photo de nu - photographe de nu - photos de femmes nues avec des peluches ou une poupée - femmes nue - photo erotique

nu artistique - photo de nu - photographe de nu - photo femme nue avec un cheval à bascule - femmes nue - photo erotique

nu artistique - photo de nu - photographe de nu - photos de femmes nues avec des peluches ou une poupée - femmes nue - photo erotique

nu artistique - photo de nu - photographe de nu - photos de femmes nues avec des peluches ou une poupée - femmes nue - photo erotique

nu artistique - photo de nu - photographe de nu - photos de femmes nues avec des peluches ou une poupée - femmes nue - photo erotique

nu artistique - photo de nu - photographe de nu - photos de femmes nues avec des peluches ou une poupée - femmes nue - photo erotique

nu artistique - photo de nu - photographe de nu - photos de femmes nues avec des peluches ou une poupée - femmes nue - photo erotique

nu artistique - photo de nu - photographe de nu - photos de femmes nues avec des peluches ou une poupée - femmes nue - photo erotique

nu artistique - photo de nu - photographe de nu - photos de femmes nues avec des peluches ou une poupée - femmes nue - photo erotique

nu artistique - photo de nu - photographe de nu - photos de femmes nues avec des peluches ou une poupée - femmes nue - photo erotique

nu artistique - photo de nu - photographe de nu - photos de femmes nues avec des peluches ou une poupée - femmes nue - photo erotique

nu artistique - photo de nu - photographe de nu - photos de femmes nues avec des peluches ou une poupée - femmes nue - photo erotique

nu artistique - photo de nu - photographe de nu - photos de femmes nues avec des peluches ou une poupée - femmes nue - photo erotique

Photo de musicienne nue : Mad music, les partitions volantes – Nu artistique

Photo de musicienne nue : Mad music, les partitions volantes – Nu artistique

Nu artistique : la série « Mad music »

« Mad music » est une série de photo de nu artistique encore en cours, qui représente des musiciennes nues jouant de la musique classique dans un lieu abandonné. La notion de « mad » (folle) se caractérise par ces partitions qui volent, comme ensorcelées par la mélodie jouée dans ces lieux dénués de toute vie.

Une violoniste, une violoncelliste et une harpiste sont les sujets principaux. Il était important pour moi de trouver de vraies musiciennes car j’apportais énormément d’importance à l’authenticité des positions. Ces photos de nu artistique ont été prises alors que les musiciennes jouaient réellement.

Pour aboutir au résultat final que vous voyez ci-dessous, il aura fallut de nombreuses prises pour que la coordination entre la musicienne et le balai de partitions s’accordent. En effet je ne voulais pas qu’un envol de feuilles, mais bel et bien un balai gracieux que j’imaginais comme une danse.

Les musiciennes nues et leurs partitions

Ces musiciennes nues ne lisent pas leurs partitions et n’en sont pas dépendantes. Ce sont ces dernières qui s’accordent au son de l’instrument pour, tel un serpent charmé par une flûte, rentrer dans un mouvement hypnotique et tournoyer jusqu’à s’écraser au sol lorsque la musique s’arrête. Pour que cette série voit le jour, j’ai bien évidemment dû faire appel à plusieurs assistants pour que le résultat final ne fasse pas l’objet de la moindre retouche. Ce balai de partitions a bel et bien existé.

D’autres photos de musiciennes nues sont présentes sur cette page, et représente, toujours dans le même lieu abandonné en plein coeur de Paris, des femmes nues jouant de leur instrument avec en toile de fond la Tour Eiffel. Situé au 7e étage d’un immeuble Haussmanien, la symphonie de leurs instruments n’a, à ma grande surprise, éveillé aucun regard des passants situés quelques dizaines de mètres plus bas.

Nu artistique -violoniste nue - musicienne nue - Ghislain Posscat -nurbex Nu artistique -violoncelliste nue - musicienne nue - Ghislain Posscat — photo de nu artistique Nu artistique -harpiste nue-violoniste nu - musiciennes nues - Ghislain Posscat-chateau ephemere- photo de nu artistique - Chateau ephemere Nu artistique -harpiste nu- musiciennes nues - Ghislain Posscat -chateau éphémère- photo de nu artistique - Chateau ephemere Nu artistique -harpiste nu-danseuse nu - musiciennes nues - Ghislain Posscat -chateau éphémere- photo de nu artistique - Chateau ephemere Nu artistique-Musicienne nue - harpiste et violonniste nues au chateau ephemere de carrières sous poissy Nu artistique -harpiste et violoniste nu - musiciennes nues - Ghislain Posscat — photo de nu artistique - Chateau ephemere
Nu artistique-violoncelliste nue - musicienne nue - Ghislain Posscat — nurbex

Nu artistique-musicienne nue-viononiste nu- tour eiffel paris-photos de femmes nues - Ghislain Posscat - photo erotique

Nu artistique-musicienne nue-violoncelliste nu- tour eiffel paris-photos de femmes nues - Ghislain Posscat - photo erotique

eget id vulputate, Praesent ante. sem,